En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
cm1_rect_64px.pngcm2_rect_64px.png
news_64px.png photos_64px.png presse_64px.png
 
Vous êtes ici :   Accueil » L'énergie hydraulique

L'énergie hydraulique

button-hydraulique.png

header-geothermique.jpg


Qu'est-ce que l'énergie hydraulique ?

L’énergie hydraulique utilise la force de l’eau, si présente dans la nature. Dans les ruisseaux, les rivières et les fleuves, l’eau est toujours en mouvement. Chaque rivière et chaque chute d’eau représente une réserve d’énergie.

L’énergie hydraulique est principalement utilisée pour la production d’électricité.

Utilisation

Il existe deux manières principales d’utiliser l’énergie hydraulique : au fil de l’eau ou avec des barrages.

Au fil de l’eau

Les installations au fil de l'eau fonctionnent à la manière des moulins à eau, placés le long des rivières et des fleuves. L'eau est captée directement dans la rivière et amenée par une conduite vers la centrale où se trouvent les turbines. Dans cette installation, on ne peut pas choisir quelle quantité d'électricité on veut produire, ni à quel moment. C'est le débit de la rivière qui fixe la quantité d'énergie produite.

hydraulique-utilisation01.png hydraulique-utilisation02.png hydraulique-utilisation03.png

Les barrages (à accumulation)

Nous avons besoin de beaucoup d'électricité à certains moments, pour faire les repas par exemple, et moins à d'autres moments, la nuit par exemple. Comme l'électricité ne peut ne pas être conservée une fois produite, la solution est de créer une réserve d'eau et de l'utiliser quand on en a besoin.

Pour créer ces réserves, on construit un barrage à travers une vallée. Derrière lui se crée un lac artificiel. Cette réserve d’eau destinée à la production d'électricité peut aussi être utilisée, dans certains pays, pour l’irrigation des cultures (l’arrosage) par exemple. Lorsqu’on a besoin d'électricité, on ouvre une vanne (une sorte de robinet) et l'eau va pouvoir être amenée jusqu'à la turbine. À la sortie de la centrale, l'eau retourne, inchangée, dans la rivière.

Un barrage c'est un peu comme un bain. Tu places un bouchon au fond de la baignoire pour retenir l’eau. Le barrage c'est un « gros bouchon » placé sur une rivière et, derrière lui, l'eau s'accumule jusqu'à former un lac.

hydraulique-utilisation01.png hydraulique-utilisation02.png hydraulique-utilisation03.png

hydraulique_avantages_inconvenients.jpg

Voici une animation de 1’17.

button-hydraulique.png


Fonctionnement d'une centrale hydraulique

Une centrale hydraulique de basse chute utilise le fort débit des fleuves pour produire de l’électricité. L’énergie hydraulique, générée par la vitesse de l’eau, actionne la turbine kaplan qui entraîne à son tour un alternateur. Explication en vidéo.

Une centrale hydraulique de haute chute produit de l'électricité grâce à la vitesse de l'eau. L'eau, stockée dans un lac de retenue par le barrage hydraulique, est relâchée dans une conduite forcée jusqu'à la centrale électrique en contrebas. L'énergie hydraulique ainsi générée par la force de l'eau actionne la turbine pelton qui entraîne à son tour un alternateur, produisant ainsi l’électricité. Explication en vidéo.


button-home-marines.png

header-marines.jpg

EDF a décidé, à l'issue d'une large phase d'étude et de concertation, de tester une technologie innovante de production d'électricité à partir de l'énergie des courants de marée. Cette énergie, aussi appelée « énergie hydrolienne », est actuellement testée en Bretagne, à Paimpol-Bréhat. Plongez à la découverte de cette nouvelle technologie.

Les énergies renouvelables ont le vent en poupe ! Pourtant la France est encore loin d'atteindre son quota de 20 % d'énergies propres pour 2020, but que se sont fixés les pays de l'Union européenne. Afin de diversifier son bouquet énergétique, en complément de la biomasse, de l'éolien, du solaire ou de la géothermie, la France cherche à développer les énergies marines car elle possède le deuxième potentiel maritime mondial.


Dernière modification : 31/12/2015 ~ 16:05
Page lue 724 fois